top of page

D’où viennent les différentes formes et couleurs des bouteilles de vin ?





Vous vous êtes peut-être déjà posé la question en rentrant chez votre caviste : pourquoi les régions Rhône et Bordeaux ont-elles des bouteilles différentes ? Et d’où vient la flûte alsacienne ?


En fait, l’explication est très simple : lorsque les régions de France ont commencé à mettre du vin en bouteille, elles ont toutes choisi une forme particulière. On peut donc dire que la forme de la bouteille fait partie de l’identité ancestrale du vin. Parfois ces formes sont encore obligatoires pour marquer l’appartenance d’un vin à une région, comme par exemple en Alsace où la fameuse flûte fait partie du cahier des charges des appellations. C’est aussi le cas par exemple pour le clavelin des vins jaunes du Jura. Dans les autres régions, le traditionalisme côtoie la modernité chez les vignerons, et les formes classiques voyagent sans se soucier des frontières régionales.


Et la couleur alors ? Là, les choix proviennent de deux conditions : la garde et l’esthétique. En effet, les bouteilles colorées vont permettre de filtrer les UV, et ainsi éviter la dégradation des composés aromatiques par la lumière. Car oui, la lumière est l’ennemi du vin, et son action oxydative peut rapidement altérer la qualité du précieux nectar. On va donc préférer les verres colorés. Le verre transparent est cependant toujours d’actualité, et ce pour des raisons esthétiques et commerciales. En effet, pouvoir apprécier la robe d’un vin blanc, et surtout d’un vin rosé, va orienter considérablement la décision du consommateur. C’est le cas notamment des vins rosé de Provence, dont la pâleur se doit d’être visible pour séduire le client. Certains vins liquoreux, aux couleurs riches et chaudes, revêtent un verre transparent pour attirer le regard. Si vous voulez garder ces bouteilles de vin blanc ou de vin liquoreux et les faire vieillir, mieux vaut donc éviter les endroits ensoleillés ! Et votre rosé sera de toute manière à consommer rapidement, ce qui réduit l’impact négatif de la bouteille transparente sur le long terme.


Quelle que soit la forme ou la couleur de la bouteille, le conseil de votre caviste restera primordial pour bien choisir vos vins, car rappelez-vous cette belle phrase d’Alfred de Musset, justement persuadé qu’importe le flacon, pourvu qu’on ait l’ivresse ! Avec modération bien sûr.


A bientôt, Christophe


Comentários


bottom of page