Quelle est la différence entre un vin rosé et un vin orange ?




Vous avez sûrement déjà rencontré ce type de vin, chez votre caviste par exemple, ou vous en avez entendu parler. Ce qui se cache derrière ce nom n’est pas une déclinaison du vin rosé, comme ces vins à la teinte très saumonée qui étaient à la mode avant les vins rosés très pâles de type Provence. Des similarités existent entre les deux cependant, et nous allons les détailler ici :


  • Un vin rosé est un vin issu de la macération plus ou moins courte de raisins à la peau noire. Qu’ils soient pressés directement pour en faire du rosé (rosé de pressurage), ou bien qu’une partie du jus destiné au vin rouge soit mis de côté en début de presse pour obtenir un rosé (rosé de saignée), on part toujours de cette même base. Les raisins noirs, dont la pellicule contient la grande majorité des pigments (anthocyanes) qui vont donner sa couleur au vin final, sont parfois assemblés avec des raisins blancs, mais c’est leur macération contrôlée avant la fermentation qui détermine la couleur.

  • Un vin orange, en revanche, est un vin blanc vinifié comme un vin rouge. La différence cruciale entre blanc et rouge est l’étape de macération des parties solides du raisin dans le jus en cours de fermentation. Un vin blanc est pressé, et seul le jus est mis en fermentation, tandis que les parties solides du vin rouge (ou orange !) sont laissées au contact du jus pendant cette fermentation. C’est la macération, et les opérations effectuées sur les parties solides et le jus pour faciliter l’extraction des pigments, des tanins et des arômes, qui permet d’aboutir au vin rouge. Et lorsqu’on réalise la même chose avec des raisins blancs, on obtient ainsi un vin orange.


Le temps de macération pour un vin orange est très variable, comme pour les vins rouges. En fonction du cépage, de sa maturité, du profil de vin qu’on souhaite obtenir, les méthodes vont varier, et c’est la griffe du vigneron que l’on retrouvera dans le produit final. On peut ainsi avoir des vins oranges légers, presque identiques à des vins blancs, légèrement plus foncés, ou au contraire des vins franchement orangés, plus riches en tanins, et aux arômes très différents. Ce sont parfois les notes oxydatives qui s’invitent dans le bouquet, et on obtient des produits très intéressants, pour des accords mets-vins originaux. Venez donc en découvrir plus chez nous !

Posts récents

Voir tout