• César

Vin de garde ou vin de soif ?

Quand on découvre un vin et qu'on a le coup de foudre, la tentation serait d'en acheter plusieurs bouteilles. A boire maintenant, ou à garder. Seulement voilà, comment savoir si le vin se gardera, et surtout, s'il va se bonifier avec le temps ?


Pour parler un peu technique, il y a plusieurs choses qui vont jouer sur ce potentiel de garde. Le millésime, le terroir, le cépage, les modes de vinification vont tous influer sur le produit final, sans surprise. Ce qu'il faut retenir, c'est que tous ces facteurs influent sur le vin. Pour avoir un vin de garde, on recherche généralement un vin avec une bonne dose de tanins et de composés aromatiques, assorti d'une belle fraîcheur.


En effet, pour bien vieillir, le vin doit être structuré. Cela signifie qu'on cherche des vins qui soient riches en composés aromatiques, mais aussi riches en tanins. Les premiers vont évoluer avec le temps, si tout va bien vers une palette aromatique encore plus riche et plus intéressante. Les seconds vont s'affiner avec le vieillissement, et se fondre dans la structure du vin, perdre leur côté parfois acerbes au départ. Et la fraîcheur dans le vin, l'acidité, va être le garant d'une longévité accrue, pour que le vin ait effectivement le temps d'évoluer.


Concrètement, on va donc rechercher des vins de beaux millésimes, chauds et sains, où les vignerons ont pu travailler leur matière première, le raisin, dans les meilleures conditions. La vinification devra extraire suffisamment de composés aromatiques et de tanins pour donner son squelette au vin, la base sur laquelle il va s’étoffer. Le cépage devra répondre à ces critères : il devra être riche et beau, sûrement issu de vignes matures, et apte à relâcher dans le vin fermenté une multitude de molécules aromatiques que le vigneron et le temps devront révéler. Pour les vins blancs, on va surtout se concentrer sur la richesse aromatique, les tanins étant présents mais moins essentiels pour structurer le vin.


Cela ne veut pas dire que vos bouteilles de garde doivent être absolument laissées au frais dans la cave pendant dix ans avant d'être bues. Il est important de goûter le vin à l'achat pour évaluer son potentiel. Il faudra aussi goûter le vin durant le vieillissement, une bouteille par an si possible, afin de ne pas manquer le moment où le vin sera à son apogée. Votre vin peut décliner si vous le gardez trop longtemps, donc il ne faut pas hésiter à le tester si vous le pouvez.


La cave de César vous offre l'opportunité de venir discuter des mérites du vieillissement sur nos cuvées qui s'y prêtent. Nous n'oublions pas non plus les vins de soif, ces vins légers, fruités et frais qu'on veut déboucher tout de suite. Il faut bien patienter pendant que les bouteilles vieillissent à la cave ! Nous ne faisons qu'effleurer le sujet ici : venez en discuter avec nous si vous voulez en savoir plus, et nous nous ferons un plaisir de vous conseiller.


Posts récents

Voir tout